Prévisions 2009 pour le secteur technologique


La crise affectera les investissements dans les nouvelles technologies

Le cabinet de recherche IDC a déclaré que les investissements technologiques mondiaux ralentiraient considérablement en 2009 en raison des turbulences financières qui intriguent les marchés internationaux depuis septembre.

IDC s'attend désormais à ce que les investissements mondiaux dans les technologies de l'information augmentent de 2,6% en 2009, en dessous de sa prévision précédente de 5,9% de croissance. Aux États-Unis, l'investissement ne devrait croître que de 0,9%, bien en deçà des prévisions d'IDC de 4,2% en août.

Il y a déjà des signes clairs que les investissements dans la technologie s'affaiblissent. La semaine dernière, Cisco Systems, la première des grandes entreprises technologiques à déclarer ses revenus, y compris le mois d'octobre, a averti que les commandes de son système de réseau avaient fortement chuté au cours de ce mois. Le leader de la technologie prévoit une baisse des ventes au cours du trimestre en cours.

Malgré le ralentissement économique, IDC s'attend à ce que les investissements dans les produits et services technologiques continuent de croître l'année prochaine, mais à un rythme plus lent.

La technologie de l'information, a déclaré le chef de la recherche d'IDC, John Gantz, dans un communiqué, "est dans une meilleure position que jamais pour résister à la baisse d'un ralentissement économique".

Gantz a noté que la technologie est profondément impliquée dans les opérations commerciales importantes et "est essentielle pour atteindre une plus grande efficacité et une productivité accrue". Les logiciels et services, qui peuvent faire économiser de l'argent aux entreprises, connaîtront une forte croissance, tandis que les investissements en matériel devraient baisser en 2009, à l'exception du stockage de données.

Géographiquement, la croissance sera plus lente aux États-Unis, au Japon et en Europe occidentale, où elle sera d'environ 1% l'an prochain. Les marchés émergents d'Europe centrale et orientale, d'Afrique, d'Amérique latine et du Moyen-Orient continueront de connaître ce qu'IDC a appelé une «croissance saine», bien qu'à des niveaux nettement inférieurs à leurs précédentes prévisions à deux chiffres.

IDC s'attend à ce que les investissements technologiques «se rétablissent pleinement» en 2012, avec des taux de croissance proches de 6%. Pourtant, la firme de recherche estime que le secteur perdra plus de 300 milliards de dollars de revenus en raison de la baisse des investissements au cours des quatre prochaines années.

Aussi sombre que puisse paraître la situation, l'analyste d'IDC Stephen Minton a souligné que les investissements technologiques se portent mieux cette fois-ci que lors de la crise précédente, après les attentats du 11 septembre. La récession de 2001 et 2002 fait suite à une bulle technologique caractérisée par un surinvestissement des entreprises dans les produits technologiques.

Cette fois-ci, cependant, il n'y a pas de telle bulle, donc bien que les entreprises réduisent leurs investissements dans la technologie dans le cadre de réductions plus larges pour faire face à la récession, elles ont toujours tendance à considérer l'investissement dans la technologie comme un élément important. de son entreprise, a noté Minton.

Source: Associated Press


Vidéo: Emmanuel Todd: Trahison des élites françaises? EN DIRECT


Article Précédent

Décor à la maison bon marché en été

Article Suivant

Attitude et conduite dans les études: dé-dramatiser