Préparer mes dix mille premiers


Honnêtement, je n'ai jamais été un bon coureur. Et c'est ainsi que ça arrive: quand je ramasse les chaussures, je me mets à sauter comme des chèvres ... et bang! Des douleurs apparaissent.

Cela fait exactement deux semaines maintenant que j'ai fini de me remettre d'une blessure au tendon d'Achille (ou au tendon calcanéen, que j'ai eu la décence de consulter sur Wikipédia) pour exiger plus de moi que je ne le devrais. Alors je me suis dit: "jusqu'à ici". Et je me suis lancé un défi: atteindre la pleine performance lors de la course populaire d'Alicante en décembre 2014. Ce sera la VI San Silvestre Alicante, une course populaire de 5 km qui se déroule dans le centre de la ville.

L'idée est d'augmenter progressivement la charge de travail, en laissant le temps de récupérer, en prenant soin de l'alimentation, en lisant les forums pour débuter ... Le défi est d'arriver à cette date en étant capable de faire un temps plus que digne en 10 km, et peut-être en 2020, j'ai défié mes amis à une course populaire à cette distance.

Dans ce blog, je mettrai les progrès que je fais, ainsi que le résultat de toutes les sessions de formation. Plus comme une motivation personnelle qu'autre chose, mais au cas où cela aiderait quelqu'un ... allez-y.

Ici, je laisse quelques données comme point de départ.

Date de début de préparation: 1er août 2014.

Âge: 29 ans

La taille: 1,80

Poids: 79,5

Pulsations (repos): 60 par minute.

Baskets: Asics GT-2170

Première semaine de formation:

2 août:

Formation: le long des routes de Villarrobledo, avec mes amis Juanfri et Kiko, avec une dernière pente du diable qui a failli nous coûter la santé. C'était 6 kilomètres, mais j'ai accidentellement arrêté l'horloge avant l'heure, c'est pourquoi 5,20 apparaissent 🙁

Partie de guerre:Douleur à la hanche et beaucoup de tension sur les mollets. Mais même ainsi, être le premier feu après une tendinite, surpassé avec une note 🙂

Musique pendant l'entraînement: Rédacteurs + Izal.

4 août:

30 minutes de vélo stationnaire et quelques étirements, pour récupérer un peu, surtout les mollets, qui les avaient un peu chargés.

7 août:

Formation: Circuit du Monte Tossal (Alicante), seul. Un peu plus rapide à cause du terrain plat, cela m'a même permis de faire des changements de rythme. Malgré l'humidité excessive, chose normale en août à Alicante, j'ai plutôt bien fini.

Partie de guerre: une certaine tension sur les veaux une fois terminé, mais récupéré en 24 heures.

Voyons comment la semaine prochaine 🙂


Vidéo: CODE DE LA ROUTE:10 CONSEILS pour être SUR de lAVOIR!


Article Précédent

La Pologne considère la nanotechnologie comme la clé

Article Suivant

Anciens élèves