Excursions



Lorsqu'un cavalier sait déjà naviguer sur la piste avec le cheval de manière naturelle, c'est lorsqu'il est prêt à sortir sur le terrain.


Une promenade à travers la campagne est l'un des plaisirs les plus réconfortants de l'équitation.

Nous nous retrouverons face à des situations impensables sur la piste d'entraînement, nous devons rouler en toute sécurité, traverser des cours d'eau, ouvrir des clôtures, traverser des routes, tourner et bien d'autres choses que nous n'avions sûrement même pas imaginées.

Pour un cavalier sortir seul sur le terrain, c'est-à-dire sans compagnon, est une GROSSE ERREUR, tu ne devrais jamais sortir seul sur le terrain, puisque les surprises que nous pouvons prendre sont insoupçonnées. entendre quoi que ce soit et avoir peur, un simple chien qui aboie peut faire se lever le cheval en une seconde et lancer le cavalier, puis le cheval s'enfuira et le problème s'est posé devant nous sans le temps de réagir. De plus, une chute sur le terrain n'est pas la même chose qu'une sur la piste d'entraînement, il y a des pierres, des trottoirs, c'est un endroit ouvert ...

Quelques règles de base pour pouvoir sortir sur le terrain et passer un bon moment:

Escalade de collines:

L'équilibre du cavalier avec son cheval est la chose la plus importante pour le faire correctement.
Il va falloir lancer le poids en avant, en se penchant vers la crinière pour soulager le dos du cheval.
Nous serons dans une position dans laquelle nous serons en suspension, soulevant nos fesses pour monter avec le cheval.

Descendre les collines:

Pour descendre des collines, le cheval aura besoin de liberté dans la tête et le cou, mais sans lâcher les rênes et ne pas se suspendre par la bouche pour s'équilibrer.
Nous devrons nous pencher en arrière, pour rester en position verticale, lorsque le cheval est sur la pente. Jambes un peu en avant.

Ces exercices sont très bons pour mettre le cheval en forme, notamment pour aider le cheval qui va se consacrer à la compétition.
Travaux en montée permet au cheval de stimuler tout le corps, d'exercer les muscles de la croupe et du dos. Le galop sur une colline équivaut lentement à trois fois la même pente sur un niveau plat. Un autre exercice consiste à remonter la rive au petit galop, ce sera très utile pour voir et contrôler les foulées du cheval, car elles sont longues. Parfait pour les sauts.
Travailler en descente cela doit toujours être fait lentement, par étapes. Un cheval expert peut se débrouiller seul pour descendre des collines, il lui suffit de garder son équilibre et de le laisser choisir son chemin et sa vitesse.

Route de Montaren:

Idéalement, roulez en une seule file, lorsque les routes sont étroites ou avec du trafic, toujours en suivant le sens de la circulation. Si la route est large, vous pouvez y aller par paires, pour vous rendre plus visible, et toujours dans le sens de la circulation.
Lorsqu'un cavalier est inexpérimenté ou qu'un cheval est jeune, il doit être jumelé avec un autre qui a de l'expérience, se plaçant à l'intérieur.
Respectez les règles de la circulation, remerciez lorsque les voitures ralentissent, signalez avec vos mains que vous allez tourner ou vous arrêter.
N'utilisez jamais le fouet pour avertir ou indiquer.
Si la route est verglacée, le cheval est plus facile à glisser, essayez de monter à midi les jours d'hiver, période à laquelle les températures augmentent le plus.


Vidéo: 25 Things To Do in Tokyo, Japan Watch This Before You Go


Article Précédent

Centre de table pour un buffet

Article Suivant

Horoscope chinois 2020