Effets de la crise dans le secteur aérien


Selon un article publié ce mois-ci sur oag.com, les problèmes persistants de l'économie américaine influencent l'activité des compagnies aériennes, avec des baisses de capacité pires que prévu cet hiver alors que le nombre de vols intérieurs est en bonne voie de baisser de près de 11% et sa capacité de 9% au 4ème trimestre 2008 par rapport à un an plus tôt, selon l'analyse que l'OAG (Official Airline Guide) a réalisée sur les plans de vol du secteur déjà publiés. Les derniers chiffres révèlent que les compagnies aériennes du monde entier offriront 46,3 millions de sièges de moins en octobre, novembre et décembre 2008, et 451 000 vols de moins.

21,4 millions de sièges compensés correspondront au marché intérieur américain, ce qui équivaut à 46% de la baisse mondiale; et 59% de la baisse de fréquence mondiale avec 265 000 vols en moins.

L'analyse du BVG prend en compte l'ensemble des plans prospectifs publiés par les compagnies aériennes à ce jour, pour offrir une vision globale de l'activité prévue par les compagnies aériennes pour les mois d'octobre à décembre 2008 avec des comparaisons remontant au dernier dix ans.

Les vols et la capacité en Europe affichent également des réductions en raison du ralentissement économique. Les chiffres des vols en Europe sont actuellement inférieurs de 5% à ceux du quatrième trimestre 2007, et le nombre de places assises est de 5,6% inférieur à la baisse de 2,8% observée dans les analyses précédentes il y a un an. quelques mois.

Les premiers rapports sur l'Asie ne sont pas aussi mauvais qu'on le craignait, mais ils sont tout de même pires que le chiffre mondial avec une baisse de 6,5% en termes de capacité et une baisse de 7,1% du nombre de vols.

L'effet de ce qui se passe aux États-Unis et en Europe est observé dans le changement des routes transatlantiques et transpacifiques. En août, les chiffres du BVG montraient que les deux avaient enregistré une certaine augmentation. Les derniers chiffres révèlent une réduction de capacité de 2,9% pour les liaisons transatlantiques et une baisse de 3,1% pour les liaisons transpacifiques par rapport à l'augmentation nominale précédente de 0,2% chaque année.

L'impact des réductions de capacité dans les aéroports du monde entier est élevé. L'analyse du BVG révèle que 219 aéroports dans le monde perdent des services aériens prévus, comparativement au chiffre d'août de 275. Parmi eux, 33 sont aux États-Unis (15% du total mondial); 94 (43%) dans la région Asie-Pacifique; et 45 (21%) en Europe.

Source: OAG


Vidéo: Un passager peut-il faire atterrir un avion de ligne?


Article Précédent

La Pologne considère la nanotechnologie comme la clé

Article Suivant

Anciens élèves