Nanobiotechnologie


Un projet international sur nanobiotechnologie Il sera présenté la semaine prochaine à l'Université du Kent, au Royaume-Uni. Le projet s'appelle Nanomatériaux, chimies et appareils nouveaux et améliorés pour la nanotechnologie (NACBO) (Nanomatériaux, produits chimiques et outils pour la nano-biotechnologie) et dispose d'un investissement initial de 15,6 millions d'euros, financé par le Union européenne, Chine et Entreprises européennes.

La nanotechnologie est considérée comme une science et une «technologie qui rend possible» plutôt qu'une technologie en soi. Ian Bruce, professeur de nanobiotechnologie à l'Université du Kent, estime qu'il est nécessaire que l'Europe s'implique dans le développement de ce domaine, acquérant de nouvelles compétences scientifiques et offrant une certaine compétitivité aux États-Unis, pays qui domine le développement des nanotechnologies et nanosciences.

Le nouveau centre international de nanobiotechnologie rassemble des secteurs industriels clés pour l'Union européenne et des agences gouvernementales avec des instituts de recherche très prestigieux sur la scène internationale.

Ses objectifs incluent la création de nouveaux traitements médicaux innovants grâce à l'utilisation de nanoparticules, chargées de substances capables d'améliorer les systèmes de diagnostic médical. Les équipes de recherche couvriront également les questions liées à la toxicité potentielle et à la sécurité des nanomatériaux.

Source: Communiqué de presse de l'Université de Kent.



Vidéo: Career in Nanobiotechnology


Article Précédent

Offres ski 2012

Article Suivant

Les scientifiques biomédicaux créent un hydrogel qui se dégrade intelligemment