Code de nanotechnologie responsable pour les entreprises


Selon un article publié cette semaine dans Nanowerk, la Royal Society, Insight Investment, la Nanotechnology Industries Association et le Nanotechnology Knowledge Transfer Network ont ​​lancé une initiative visant à développer un «Code de nanotechnologie responsable» pour les entreprises qui travaillent avec ce type des technologies.

L'objectif de ce Code sera d'établir une série de principes d'intérêt international qui résument les bonnes pratiques pour toutes les entreprises qui participent à chacun des aspects de ces technologies émergentes et de leurs applications; recherche, développement, fabrication, distribution et vente.

Le Code sera élaboré par un groupe de travail composé de représentants des quatre collaborateurs qui ont fondé l’initiative et d’une série d’organisations, tant commerciales que non gouvernementales, ainsi que de scientifiques et de spécialistes des sciences sociales. Les membres confirmés du groupe de travail comprennent la société chimique BASF, Unilever, Smith & Nephew, le groupe de consommateurs Which?, L'ONG Practical Action et Amicus, entre autres.

Lord Selborne, qui préside le groupe de travail, a déclaré: «Les nanotechnologies génèrent une grande excitation, avec une croissance industrielle extrêmement rapide. Mais les entreprises évoluent dans un climat d'incertitude technique, sociale et commerciale concernant ces technologies relativement nouvelles. Pour cette raison, nous avons l'intention de développer un code, avec une large participation des parties prenantes, décrivant les meilleures pratiques pour toutes les entreprises de la chaîne, des producteurs de nanomatériaux à ceux qui vendent des produits aux consommateurs.

«En aidant les entreprises à développer un sens de responsabilité pour les nanotechnologies, nous espérons que ce code jouera un rôle important en veillant à ce que les nanotechnologies soient conscientes de leur plein potentiel, y compris de leurs avantages économiques, sociaux et environnementaux. Santé".

Le Code sera volontaire et les entreprises seront encouragées à expliquer publiquement comment elles se conforment à ses principes; par exemple, par des déclarations dans vos rapports annuels ou de responsabilité d'entreprise. Le Code décrira les comportements commerciaux et les processus de gestion attendus plutôt qu'une norme vérifiable, bien que des indicateurs de conformité puissent être développés.

Une consultation ouverte se tiendra à l'automne 2007, après avoir présenté un projet de code pour débat. Le groupe de travail prévoit de publier le code au début de 2008.

Source: Nanowerk


Vidéo: Afterwork Asset Management - Intelligence Artificielle - 01102015


Article Précédent

Progrès de l'analyse médicale

Article Suivant

Attitude et conduite dans les études: dé-dramatiser